La Controverse du Foulard

La Controverse du Foulard presente Naima, une etudiante Islamique dans une ecole Francaise. L'etudiante porte un foulard sur sa tete, au nom de ses convictions religieuses.

Directions

“La Controverse du Foulard” pr�sente Na�ma, une �tudiante Islamique dans une �cole Fran�aise. L’�tudiante porte un foulard sur sa t�te, au nom de ses convictions religieuses.
Quelques documents et articles regardant “La Controverse du Foulard” sont disponible dans Check Out Readings, � droit.

Dans le coll�ge d’une pr�fecture d’un d�partement de l’ouest de la France, Na�ma �l�ve en classe de 4�me dont la scolarit� s’�tait d�roul�e sans probl�me jusqu’ici arrive en mars 2000 en classe la t�te couverte d’un voile qu’elle refuse d’enlever au nom de ses convictions religieuses.

Na�ma est arriv�e en France � l’�ge de 3 ans (elle en a � pr�sent 14) apr�s avoir quitt� la Turquie avec ses parents. Sa scolarit� a �t� plut�t r�ussie. Elle n’a jamais redoubl� de classe � l’�cole primaire et au coll�ge et est consid�r�e par ses professeurs comme une �l�ve dou�e et travailleuse. Elle a choisi l’allemand 1�re langue car son oncle et ses enfants sont install�s � Francfort en Allemagne. C’est d’ailleurs au retour d’un s�jour pendant ses cong�s d’hiver � Francfort qu’elle arrive en classe la t�te couverte d’un voile.

L’enseignant de math�matiques a refus� sa pr�sence et a demand� au chef d’�tablissement son exclusion. L’�quipe p�dagogique de la classe s’est divis�e sur ce probl�me.
– La moiti� refuse qu’un �l�ve voil�e puisse suivre le moindre cours tant qu’elle a un voile.
– Une partie tr�s minoritaire des enseignants accepte que l’�l�ve suivent leurs cours, car ils jugent fondamental que l’�l�ve ne soit priv�e de savoir.

Na�ma a r�affirm� � plusieurs reprises qu’elle �tait dispos�e � suivre tous les cours except� celui de l’�ducation physique pour lequel elle a une dispense m�dicale depuis son entr�e au coll�ge.

L’Inspection acad�mique a propos� que Na�ma garde son foulard dans la cour et dans les couloirs, mais qu’elle l’enl�ve pendant les heures de cours.

Le chef d’�tablissement h�site sur la mise en oeuvre de cette solution refus�e par la majorit� de l’�quipe p�dagogique qui propose l’inscription de l’�l�ve � des cours de correspondance.

Depuis trois semaines, Na�ma est au CDI toute la journ�e. Certains �l�ves lui apportent les cours de la journ�e et quelques professeurs lui donnent des devoirs.